Qui & qui ?

Retour

Thomas Turine

Compositeur, musicien, électro-accousticien

Le Grand Nain, Mister Monster, Un matin d'Alouha 

Je suis compositeur.
Je suis musicien.
Je suis électro-acousticien.
Je travaille le son, dans tout.
Dans le piano, sur une batterie, sur une table, dans une salle, aux côtés d’un danseur, devant une image, dans vos oreilles.
Je travaille la musique dans tout.
Dans un espace, dans une boite à rythme, en mangeant une tartine, en regardant un acteur, en dirigeant un musicien ou un technicien porteur de panneaux sur un plateau, en regardant les étoiles, en observant des trous dans un mur.
La musique, le son, est un art de vivre, est une manière de voir le monde, est une manière de rassembler des individus autour d’un ouvrage.
C’est ce que je fais, depuis toujours.
C’est à croire, que Victor, mon bis arrière grand-père compositeur, composait déjà de l’acid-house quand il avait 15 ans.

C’est parce que je compose dans tout ce que je fais, et que composer, c’est rassembler, d’abord des trous de silences faits par des gens, que je collabore avec beaucoup de personnes.

J’ai donc travaillé intensément et intimement, en tant que, pour ou avec, par ordre d’apparition et pas les multiples rencontres d’une fois, Les Bousineus, La Vierge du Chancelier Rolin, Three Little Pigs, Svastika (des punks à l’époque), … me souviens plus le nom, Sitoïd, Sitoïd et Genoflex, Trio Sitoïd, Major Deluxe, Hélène Mathon, Rodolphe Burger, Pierre Droulers, Claude Schmitz, Isabella Soupart, Jambenoix Mollet, Philippe Eustachon, Michèle Anne de Mey, Clément Laloy, Nicole Mossoux et Patrick Bonté, Kris Verdonck, Michel Jakar, Martine Wijckaert…

C’est parce que je compose dans tout ce que je fais que j’invente des pièces, avec des acteurs et des musiciens, que je développe des langages propres, des écritures particulières, que j’invente des musiques.

Tout cela depuis février1979, mois de ma naissance.

Retour